Belgique – Hopital pour Hopital

Hôpital pour Hôpital en 90 secondes

Hôpital pour Hôpital, un réseau d’hôpitaux solidaires

Médecins, infirmiers, infirmières, membres du conseil d’administration, responsables de soins, communicants, techniciens, etc. Toute une équipe de collaborateurs solidaires contribue à l’initiative « Hôpital pour Hôpital ».

Au sein du réseau, les hôpitaux belges s’engagent à sensibiliser leurs patients, leurs visiteurs et leur personnel aux inégalités liées à l’accès aux soins de santé primaires et périnataux de qualité. « Hôpital pour Hôpital » est une initiative de Memisa, qui a été créée en 2004. Depuis 2017, Médecins Sans Vacances a rejoint cette initiative.

Les hôpitaux solidaires sont jumelés à des structures de santé dans lesquelles Memisa est active. Une dynamique intéressante a été mise en place et des échanges entre les hôpitaux belges et leurs collègues ailleurs dans le monde ont vu le jour. Les hôpitaux peuvent entrer dans une collaboration thématique, par exemple sur la mortalité maternelle, et dans une collaboration géographique, par exemple une zone de santé au Bénin.

Télechargez ici la brochure « Hôpital pour Hôpital »

LES ZONES SOUTENUES PAR HPH

15 GROUPES HOSPITALIERS

H.-Hartziekenhuis Lier
CHR Verviers
AZ Maria Middelares Gent
AZ Sint-Maarten Mechelen
AZ Sint-Jan Brugge-Oostende
AZ Delta Roeselare
le CHC Liège
AZ Sint-Lucas Gent
AZ Turnhout
AZ Sint-Lucas Brugge
Sint-Vincentiusziekenhuis Deinze
AZ Nikolaas Sint-Niklaas
Ziekenhuis Oost-Limburg
Sint-Franciscus ziekenhuis Heusden-Zolder

H.-Hartziekenhuis Lier

CHR Verviers

En 2004, Memisa lançait le projet Hôpital pour Hôpital. 15 ans plus tard, le projet s’est renforcé avec la collaboration de Médecins sans Vacances et regroupe à ce jour 17 centres hospitaliers en Belgique. Les hôpitaux solidaires membres du réseau HPH sont jumelés à des structures de santé, majoritairement en RD Congo et s’engagent à sensibiliser leurs patients, leurs visiteurs et leur personnel aux inégalités liées à l’accès aux soins de santé primaires et périnataux de qualité. Ces hôpitaux apportent également une contribution financière annuelle au programme HPH afin de soutenir la zone de santé partenaire. Ce partenariat crée une relation forte entre les employés belges et leurs collègues congolais.

Le CHR Verviers est ainsi jumelé à la zone de santé de Yasa Bonga, située dans la Province de Bandundu de la République Démocratique du Congo.

Les fonds versés par le CHR de Verviers pour la zone de santé de Yasa Bonga sont utilisés pour améliorer la qualité des soins de santé de la population de la zone.

Un groupe de travail est également mis en place au sein de l’hôpital verviétois afin d’identifier des activités de sensibilisation à mener auprès de l’ensemble des collègues.

AZ Maria Middelares Gent

AZ Sint-Maarten Mechelen

L’AZ Sint-Maarten de Malines est partenaire de la zone de santé de Budjala (Province de l’Equateur, RD Congo) depuis 2005. Grâce à ce partenariat nous souhaitons rendre les soins de santé de qualité accessibles à tous, au-delà des frontières.

Ce projet, mené en collaboration avec Memisa, a permis à 2 équipes formidables de se rencontrer : d’une part des médecins et infirmiers de Budjala, désireux de fournir les meilleurs soins de santé à leurs patients, et d’autre part les volontaires enthousiastes de l’AZ Sint-Maarten qui collectent des fonds pour ce programme.

Grâce à cette récolte de fonds, nous apportons une contribution annuelle à Budjala et soutenons divers projets supplémentaires.  Nous avons ainsi financé une partie de la rénovation de l’hôpital de Budjala ainsi qu’une campagne contre la malnutrition.

Ces investissements portent leurs fruits. En voici quelques exemples :

  • À Budjala, la mortalité en couche ne représente que 1 décès sur 1500 accouchements. Le taux de mortalité maternelle national représente quant à lui 1 décès sur 150 accouchements…
  • On y observe également moins de 0,5% cas d’infections faisant suite à une opération chirurgicale.
  • En 2017, plus de 550 femmes enceintes et enfants de Budjala ont été sauvés de la malnutrition sévère.
  • L’hôpital de Budjala dispose aujourd’hui d’une ambulance à moteur ainsi que de fournitures pour les soins dentaires et oculaires.

Légende photo :  des médecins, des prestataires de soins et des bénévoles ont suivi une formation sur la malnutrition. Cette formation a été financée par l’AZ Sint-Maarten.

Aidez aussi!

Vous aussi pouvez venir en aide à la zone de santé de Budjala en faisant un don sur le compte BE69 9201 0390 6278, au nom de Memisa AZ Sint-Maarten, de Meeûssquare 19 – 1050 Bruxelles.

Plus d’infos:

www.azsintmaarten.be

AZ Sint-Jan Brugge-Oostende

AZ Sint-Jan Brugge-Oostende AV-ziekenhuis Gombe-Matadi

En 2011, l’hôpital Sint-Jan signait un accord de collaboration avec Memisa officialisant notre partenariat avec l’hôpital de Gombe-Matadi (Congo). Cette collaboration avec Memisa et Médecins sans Vacances nous donne la possibilité de participer à la coopération au développement dans le cadre des soins de santé de base.

Immersion à Gombe-Matadi – mai 2015 et 2016

L’hôpital de Gombe-Matadi a une capacité d’accueil de 70 lits et est composé de divers pavillons en mauvais état. Le personnel de santé traite surtout des grossesses à risque (césariennes) ainsi que des opérations de routine (hernie inguinale). Ces der

nières années, des investissements médicaux et non médicaux ont été réalisés. 59 lits et matelas ont ainsi été achetés. Début 2018, les travaux de la citerne ont été achevés et l’hôpital est désormais alimenté en eau courante. Un nouveau centre de santé verra également bientôt le jour à Kimaza. Ces investissements ont notamment été réalisés grâce à des subventions obtenues auprès de la province de Flandre occidentale.

Aidez Gombez-Matadi !

Ce partenariat est un signe d’espoir pour nos collègues congolais. Pour développer ce partenariat, vous pouvez soutenir nos actions futures et/ou faire un don sur notre compte : IBAN BE73 8803 8222 0160 (communication Gombe-Matadi), attestation fiscale de 40 €/an.

Plus d’infos :

www.azsintjan.be/nl/over-ons/partnerziekenhuis

AZ Delta Roeselare

In het kader van het project Ziekenhuis voor Ziekenhuis heeft AZ Delta sinds 2010 een partnerschap afgesloten met de Congolese gezondheidszone Pay Kongila dat bestaat uit één referentieziekenhuis en 20 gezondheidscentra. Pay Kongila is gelegen in Kwango, een provincie in het zuidwesten van Congo. Het ziekenhuis beschikt over een 150-tal bedden, verdeeld over de afdelingen interne geneeskunde, chirurgie, pediatrie en gynaecologie. Daarnaast beschikt het ook over ondersteunende diensten zoals een klinisch laboratorium, een apotheek en een dienst radiologie. Het ziekenhuis wordt bemand door twee artsen, een dertigtal verpleegkundigen en nog een twintigtal ondersteunende werknemers.Via allerlei activiteiten en acties wordt er jaarlijks 12.500 euro ingezameld. Met dit geld steunen we niet alleen het ziekenhuis, maar ook de verschillende gezondheidscentra die aan het ziekenhuis verbonden zijn. Het geld wordt voornamelijk gebruikt om de aanmoedigingspremies van de verpleegkundigen en artsen te betalen. Daarnaast wordt het ook gebruikt voor structurele investeringen, de aankoop van medisch materiaal en geneesmiddelen, opleiding en vorming van medewerkers, logistieke ondersteuning, technische omkadering, enz.

Het ziekenhuis wordt niet alleen financieel gesteund, maar onzekennis en materialen worden eveneens ter beschikking gesteld. Bijkomend wordt er voor iedere euro die wij inzamelen, nog eens vier euro bijgelegd door de Belgische Ontwikkelingssamenwerking. Ook de provincie West-Vlaanderen draagt haar steentje bij. In 2012 stond zij in voor de bouw van een waterreservoir. In 2013 werd een project goedgekeurd om de reeds aanwezige zonnepanelen opnieuw te laten functioneren en in 2014 ontvingen we subsidies voor de aankoop van een generator.

Om de twee jaar bezoeken twee AZ Delta-medewerkers tijdens hun verlof het ‘terrein’ via een door Memisa  georganiseerde en deels gefinancierde inleefreis. De rest van het kostenplaatje wordt gedekt door de deelnemers van AZ Delta zelf, mits een financieel steuntje en uiteraard de volledige aanmoediging van de directie. Tijdens dit bezoek krijgen de medewerkers de kans om kennis te maken met de concrete noden van het partnerziekenhuis, de lokale gezondheidscentra en met de mensen achter deze noden.

le CHC Liège

Le CHC Liège est partenaire de Pawa (RD du Congo) depuis plus de 10 ans !

Il s’agit pour le CHC d’une volonté institutionnelle de participer au projet « Hôpital pour Hôpital », qui implique ses 6 cliniques, ses 8 maisons de repos ainsi que ses polycliniques et sa crèche implantées en province de Liège.

Un groupe de travail « Hôpital pour Hôpital » au CHC regroupe des membres du personnel de ses différentes entités. Il se réunit une fois par mois pour discuter des actions de recherche de fonds à mener et de la mise sur pied de micro-projets supplémentaires (alimentation de Pawa en eau, en électricité, …).

Quelques heures de vol ont suffi à nous transporter dans un autre monde. Les conditions de vie des habitants de Pawa sont inimaginables pour nous : leurs habitations, leurs conditions d’hygiène et de travail, les infrastructures scolaires, l’état des pistes, … tout nous semble difficile et, pourtant, ils ont toujours le sourire aux lèvres. Partager leur vie pendant quelques jours a été une véritable leçon de vie.

Voilà l’impression générale de nos observateurs lors des différentes missions d’observation à Pawa.

Soutenez-nous aussi !

Soutenez Pawa : BE85 9201 0390 0390 8706

Plus d’infos :

www.chc.be

AZ Sint-Lucas Gent

AZ Turnhout

L’AZ Turnhout soutient la zone de santé de Fataki avec l’aide de Memisa

En 2012, l’AZ Turnhout s’est engagé auprès de l’ONG Memisa au sein du projet “Hôpital pour Hôpital”. Outre un soutien financier annuel, ce partenariat implique un échange de connaissances et le développement d’une relation durable avec la zone sanitaire de Fataki (Nord-Est du Congo).

Jo Leysen, directeur général de l’AZ Turnhout : « Je pense qu’il est important pour nous, en tant qu’hôpital régional, de regarder au-delà des frontiers, de contribuer à un système de santé global et au bien-être des personnes qui sont moins bien loties que nous. Au sein de notre établissement, il y a toujours eu une tradition de soutien à des associations caritatives. Aujourd’hui, nous poursuivons cette tradition. Les bénéfices des activités que nous organisons sont entièrement reversés en faveur de Fataki.”

Envie, vous aussi, de soutenir Fataki ?

Vous pouvez faire un don à la zone de santé de Fataki sur le compte IBAN BE 62 3631 0944 7261 au nom de ‘Memisa – AZ Turnhout’ et avec la communication ‘ten voordele van Fataki’.

Plus d’infos

www.azturnhout.be

AZ Sint-Lucas Brugge

A.Z. Sint-Lucas Brugge wil een autonoom, efficiënt en menselijk ziekenhuis zijn met eigentijdse en patiëntgestuurde kwalitatief hoogstaande zorg.

We beroepen ons uitdrukkelijk op de waarden van de christelijke traditie: aandacht voor ethische aspecten in de zorg, aandacht voor zingeving, solidariteit en rechtvaardigheid, aandacht voor kansarme en kwetsbare personen, openheid en respect voor elke andere overtuiging

Waarom zijn we meegestapt in het project?

Tien jaar geleden werd bewust gekozen om mee te stappen in het ZvZ-project omdat heel concrete noden via pertinente acties tot zeer duidelijke resultaten leid(d)en. Het is een duurzame en warme manier om het begrip wereldsolidariteit in daden om te zetten. De professionele ondersteuning van Memisa was doorslaggevend.

Onze ervaring[/title][fusion_text]We zijn ondertussen verschillende keren ter plaatse geweest en de verbroedering heeft gezichten gekregen. De anonimiteit is verdwenen. De band blijft groeien. We werken samen als partners.

Ook de aanwezigheid van Zr. Lievke van de V.Z.W. Bayakavrienden verzekert ons van de goede opvolging van de projecten.

Samen maken we het verschil en dit dankzij de inleefreizen,de grote ondersteuning van heel wat ziekenhuismedewerkers en sympathisanten die het project een warm hart toedragen. Ook kunnen we rekenen op fondsen van de provincie West – Vlaanderen en van stad Brugge alsook nog andere serviceclubs en welgevende organisaties. SAMEN STERK!

  • ligt op zo’n 340 km ten zuiden van Kinshasa, in de provincie Bandundu
  • het ziekenhuis telt 123 bedden
  • er zijn 4 artsen actief en een 25tal verpleegkundigen
  • aan het ziekenhuis zijn er ook 30 gezondheidscentraverbonden waar enkel basisgezondheidszorg kan verleend worden.
  • de gezondheidszone telt ongeveer 170.000 inwoners, sommigen wonen op 100km afstand van het ziekenhuis. De afwezigheid van een wegennet en beperkte transportmiddelen bemoeilijken het bereik van dorpen en ziekenzorg.

De onwetendheid, armoede en bijgeloof van de plaatselijke bevolking brengen grote beperkingen met zich mee. Sensibilisatie en educatie van vooral vrouwen en moeders kan bijdragen tot het dalen van de kindersterfte.

De belangrijkste aandoeningen in de streek zijn malaria, slaapziekte, TBC, darmaandoeningen (diarree), HIV. Preventie en behandeling zijn nochtans vrij eenvoudig, maar de middelen zijn helaas nog beperkt. Mensen die een ongeluk hadden (heel vaak met vuur) of vrouwen waarbij men een moeilijke bevalling voorziet, worden ook naar het centrale ziekenhuis doorverwezen.

Ondertussen is het ziekenhuis uitgerust met elektriciteit en wordt verder gewerkt aan de watervoorziening: 2 belangrijke aspecten in de medische zorg voor de patiënt.

Onze laatste missie droeg ook een steentje bij voor hetafvalbeleid en de handhygiëne. De infrastructuur van het ziekenhuis wordt heden, mits onze financiële tegemoetkoming, door een lokaal onderhoudsteam vernieuwd. Binnenkort start men er met een naaikring, die wij met handnaaimachines bevoorraden, om ziekenhuislinnen te kunnen herstellen en aanmaken.

De schenking van laptops en vaste PC’s maken het sinds kort mogelijk om ook via internet met elkaar te communiceren. Zo houden we elkaar op de hoogte en verloopt het samenwerken vlotter. Want inspelen op plaatselijke noden is een absolute must!

De schenking van laptops en vaste PC’s maken het sinds kort mogelijk om ook via internet met elkaar te communiceren. Zo houden we elkaar op de hoogte en verloopt het samenwerken vlotter. Want inspelen op plaatselijke noden is een absolute must!

Sint-Vincentiusziekenhuis Deinze

Het Sint-Vincentiusziekenhuis te Deinze is een acuut streekziekenhuis waar met behoud van de Christelijke dimensie, patiënten in een familiale sfeer worden opgevangen en kunnen rekenen op kwalitatief hoogstaande en patiëntveilige zorg.

Sinds 2005 hebben we een partnerschap met de Congolese gezondheidszone in Kasongo-Lunda. Onze drijfveer is omsolidair te zijn en zorg te dragen, niet alleen voor de patiënten in ons ziekenhuis maar ook binnen een ruimer maatschappelijk kader en buiten onze grenzen.

De focus, binnen dit project, op (kwaliteit van) basisgezondheidszorg, leunt sterk aan bij de visie van ons eigen ziekenhuis en was voor ons daarom ook heel herkenbaar.

Na jaren van sensibiliseren kent elke medewerker binnen ons ziekenhuis ondertussen onze partners in Kasongo-Lunda. De solidariteit met collega’s en patiënten in ons partnerziekenhuis wordt voortdurend aangewakkerd door het organiseren van allerlei activiteiten, waarbij we de betrokkenheid van het personeel zoveel mogelijk aanmoedigen.

Dank zij hun inzet worden doorheen het hele jaar tal van actiesgeorganiseerd om aan fondsenwerving te doen : quiz, Congo-avond, champagneverkoop, uitbaten bar op de open-bedrijvendag, sneukeltocht, ontbijt, voordrachten op maat van de doelgroep (scholen, bedrijven, verenigingen, …).

Ook het sensibiliseren en betrekken van de omgeving van het ziekenhuis en de inwoners van Deinze blijkt een steeds belangrijker aandeel in te nemen voor de fondsenwerving. We geloven rotsvast dat het brengen van een eerlijke getuigenis en een doorleefd verslag van een ervaring in het partnerziekenhuis, steeds opnieuw mensen zal aanmoedigen tot solidariteit.

  • 137 000 patiënten
  • 170 bedden (referentieziekenhuis)
  • 3 artsen en 30 verpleegkundigen
  • 20gezondheidscentra

Het ziekenhuis kan slechts operationeel zijn als ook de gezondheidsposten naar behoren functioneren. Een gezondheidspost in Congo is als de huisarts in België. Pas als de patiënt op dat niveau (vaak dicht bij de eigen woonplaats) niet kan geholpen worden, wordt hij doorverwezen naar het ziekenhuis. Vandaar dat we met ons project Moasa Mokasi (sterke vrouw) tegelijkertijd het ziekenhuis en de gezondheidscentra stimuleren en ondersteunen om nauwer met elkaar samen te werken.

Na een eerste inleefreis, kozen wij ervoor om steeds dezelfde medewerkers naar Congo te sturen om dit partnerschap met Kasongo-Lunda verder uit te diepen. Samen met de plaatselijke hulpverleners wordt zo een intense band opgebouwd en werken we samen om de basisgezondheidszorg te optimaliseren.

Het partnerziekenhuis kreeg een gezicht maar ook omgekeerd hebben zij het gevoel niet steeds opnieuw hun verhaal te moeten doen, dat er naar hen wordt geluisterd en samen naar oplossingen wordt gezocht. Naast de financiële ondersteuning, is het leveren van een inhoudelijke bijdrageaan het partnerziekenhuis, de grootste drijfveer om dit partnerschap levend te houden.

De herkenbaarheid, de tastbaarheid van het project binnen de eigen instelling is zeer belangrijk en één van onze belangrijkste doelstellingen. Het ZvZ-project moet een project zijn van alle medewerkers !

AZ Nikolaas Sint-Niklaas

Ziekenhuis Oost-Limburg

Depuis 2003, l’hôpital ZOL de Genk est jumelé à la zone de santé et à l’hôpital de Bokonzi (Sud-Ubangi, RD du Congo).

L’objectif du jumelage entre ZOL et la zone de Bokonzi est de contribuer au développement et à la consolidation des soins de santé primaires dans cette région reculée de la RD du Congo. Une attention particulière est portée aux femmes enceintes et aux enfants.

Le plus grand atout de ce jumelage est l’implication personnelle qu’il génère. Un lien très fort s’est en effet développé entre les deux hôpitaux grâce aux visites régulières des membres du personnel de ZOL à Bokonzi. Si Lieve, Hilde et Karla, 3 travailleuses de l’hôpital ZOL, ont été profondément touchées par les conditions très difficiles que les agents de santé de Bokonzi doivent affronter, elles ont été encore plus impressionnées par la motivation et le professionnalisme de ces agents.

Lieve et Karla

Au sein de ZOL, un groupe de travail composé de collaborateurs passionnés coordonne tout au long de l’année des activités diverses afin de donner de la visibilité à ce projet, ici, en Belgique.

Ainsi, l’hôpital ZOL souhaite contribuer au développement des soins de santé pour les personnes des zones reculées de la RD du Congo.

Soutenez-les

Faites un don sur le compte IBAN BE61 8805 5244 1117 avec la communication libre « 1400 BOKONZI ». Pour tout don à partir de 40€ par an, vous recevez une attestation fiscale.

Plus d’informations sur www.zol.be/bokonzi (site web en néerlandais)

Sint-Franciscus ziekenhuis Heusden-Zolder

In 2005 ging het Sint-Franciskusziekenhuis in Heusden-Zolder, in het kader van het Ziekenhuis voor Ziekenhuis-project van hulporganisatie Memisa, een partnerschap aan met het Hôpital Général de Référence (HGR) van Panzi in de Democratische Republiek Congo. Ook de omliggende gezondheidszone in het zuiden van de provincie Bandundu, niet ver van de grens met Angola, is bij het project betrokken.

Door de jaren heen nam het Sint-Franciskusziekenhuis tal van initiatieven en werd er door de inzet van tientallen vrijwilligers jaarlijks 12.500 euro aan Memisa overgemaakt. Een bedrag waar Ontwikkelingssamenwerking telkens 50.000 euro bovenop legde. Met dit budget kon Memisa het ziekenhuis en de gezondheidszone van structurele steun voorzien, meldt De Huisarts.

“Tekenend zijn de extreme armoede en het totale gebrek aan infrastructuur en organisatie van een overheid die verplichtingen oplegt maar geen middelen ter beschikking stelt”, zegt dr. Geutjens. Hij werd aangenaam verrast door de bekwame en zeer gemotiveerde Congolezen die bij Memisa in Kinshasa en Kikwit de dienst uitmaken.

 

Pourquoi ?

1,3 milliards de personnes[1] n’ont que peu ou pas accès aux soins de santé et 830 femmes meurent chaque jour suite à des complications pendant leur grossesse ou leur accouchement. 99% de ces femmes vivent dans des pays en voie de développement[2]. Ces chiffres sont inacceptables. C’est pourquoi, avec les hôpitaux solidaires, nous luttons pour un monde plus juste et contre la mortalité maternelle. Nous sensibilisons et mobilisons également la population belge pour qu’elle rejoigne notre lutte.

De plus, faire partie du réseau d’hôpitaux solidaires rapproche les membres du personnel à l’intérieur et à l’extérieur des hôpitaux. Des personnes qui ont la même vision et les mêmes aspirations se retrouvent au sein de cette opération et, ensemble, peuvent déplacer des montagnes.

[1] Source : http://www.11.be/artikels/item/13-miljard-mensen-wereldwijd-hebben-geen-betaalbare-en-kwaliteitsvolle-gezondheidszorg-waar-halen-we-dat-cijfer

[2] Source : http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs348/en/

Témoignage

Mieke Corneillie, membre du personnel du service de soins spirituels à l’AZ Delta Roeselare-Menen.
Le programme “Hôpital pour Hôpital” permet de dépasser les frontières et d’aller au-delà nos activités. Bien que les inquiétudes pour notre hôpital soient bien parfois bien présentes, nous ne voulons pas être centrés seulement sur nous-mêmes. Nous voulons nous tourner vers ceux qui sont malades dans des conditions beaucoup plus difficiles et qui ont besoin d’être soignés.

Notre partenariat avec l’hôpital de Pay Kongila (RD du Congo) a créé une véritable solidarité, tant à l’intérieur de notre hôpital qu’avec l’hôpital congolais. Ce lien particulier est renforcé par les voyages d’immersion. Quand nous comparons les photos de la première visite aux photos d’aujourd’hui … Quelle différence !

Le fait d’aider un hôpital dans un pays aussi grand que la RD du Congo peut sembler n’être qu’une goutte d’eau dans l’océan, mais pour de nombreux patients cela fait une grande différence. Nous sommes l’un des 15 groupes hospitaliers engagés dans le réseau. Il y a donc déjà 15 régions qui bénéficient de cette initiative.

Nous sommes reconnaissants et fiers que notre engagement soutienne les efforts quotidiens des personnes qui sont sur le terrain. De cette façon nous faisons la différence !

Comment ?

Sensibilisation

Nous informons le public belge sur l’accès aux soins de santé dans le monde grâce à des actions de sensibilisation au niveau des hôpitaux, ainsi qu’au niveau provincial et national. Memisa, Médecins Sans Vacances et Médecins du Monde élaborent annuellement une campagne nationale de sensibilisation autour d’un thème central.

Découvrez-ici toutes nos campagnes précédentes

Les hôpitaux solidaires organisent également diverses activités de sensibilisation, tels que des débats, des soirées cinémas, des expositions photos, des quiz, etc.

Plaidoyer

Afin d’inciter un changement global et de promouvoir l’accès à des soins de santé de qualité pour tous, nous interpellons également le monde politique. Avec les hôpitaux solidaires et d’autres ONG ou associations, nous recommandons une politique plus juste et plus solidaire. Memisa et Médecins Sans Vacances sont actifs dans différents réseaux et plates-formes belges tels que Be-Cause Health, la Plate-forme d’Action Santé & Solidarité, Quamed et Masmut.

Soutien aux projets

Les hôpitaux solidaires prennent l’engagement durable, minimum cinq ans, de soutenir une zone de santé. Ce partenariat crée une relation forte entre les employés belges et leurs collègues du monde entier. Nous encourageons donc les échanges, par le biais de voyages d’immersion organisés par Memisa, et le renforcement des capacités par le biais de missions médicotechniques organisées par Médecins sans Vacances. En plus des activités de sensibilisation, les hôpitaux s’engagent dans des projets supplémentaires et apportent une contribution financière annuelle afin de soutenir la zone partenaire.  (+ foto’s van extra projecten, ondersteund door de ziekenhuizen)

Collaboration

Médecins Sans Vacances

Médecins Sans Vacances est une ONG médicale qui renforce les capacités de ses 40 hôpitaux partenaires au Bénin, au Burkina-Faso, au Burundi, en RD du Congo et au Rwanda. Grâce à l’échange d’expertise (para)médicale et à un appui organisationnel, technique et matériel, nos partenaires en Afrique subsaharienne sont mieux armés pour assumer leur rôle dans le système de santé national. Nous y parvenons grâce à l’engagement de nos bénévoles et en collaboration avec les acteurs locaux et autres. Nos partenariats sont basés sur un dialogue respectueux, un échange de connaissances qui prend en compte le contexte local et sur des relations à long terme. Pour plus d’informations : www.msv.be

Expo photos Lieve Blancquaert

Lieve Blanquaert, photographe et ancienne marraine de Memisa, a offert plusieurs de ses photos à Memisa. Une dizaine ont été sélectionnées pour mettre en avant les difficultés rencontrées par les hôpitaux africains, et ce, à travers plusieurs angles autour du thème de la mortalité maternelle. Chaque photo est accompagnée d’un commentaire.

L’exposition est disponible gratuitement. Envoyez un mail à [email protected] pour plus d’infos.

Campagnes

Quoi ?
Chaque année, nous travaillons avec les hôpitaux solidaires autour d’un thème de campagne. Le thème traité est toujours lié à notre objectif d’amélioration des soins de santé en Afrique et plus spécifiquement celui d’améliorer la santé maternelle.

Aperçu

               

                   

Participer

JE VEUX PARTICIPER

Vous êtes intéressé(e) par le réseau ‘Hôpital pour Hôpital’? Inscrivez-vous par le formulier ci-dessous

Je veux participer
HPH