Hôpital pour Hôpital : des étudiants visitent les hôpitaux partenaires 

09 / 06 / 2022

Dans le cadre de l’initiative Hôpital pour Hôpital, plusieurs étudiants internationaux de l’Institut de Médecine Tropicale (IMT) ont visité des hôpitaux partenaires de Memisa. Marjan Pirard (IMT) et Riddhi Patel (étudiant en master santé publique) nous ont raconté leur expérience.

La semaine du 16 mai, nous nous sommes rendus par groupes de 5 à 7 étudiants dans plusieurs hôpitaux : le groupe santé CHC à Liège, AZ Roeselare, AZ Nikolaas à Sint-Niklaas et à l’hôpital Sint-Franciscus à Heusden-Zolder. C’était agréable de faire la route ensemble et de discuter avec les autres étudiants. C’était une pause agréable après plusieurs semaines de cours mouvementées et les visites ont été particulièrement intéressantes.

Internationale Studenten

Que signifie « être surchargé » pour un hôpital belge ?

Au cours des visites, les étudiants ont été émerveillés par les systèmes d’analyse automatisés des laboratoires. Ils ont été impressionnés par la présence de baignoires pour les accouchements dans l’eau et agréablement surpris par la décoration conviviale des services pédiatriques. Ils ont été enthousiasmés par les équipements du MUG (Mobile Emergency Group) et par l’utilisation de la robotique dans l’administration des médicaments. Les étudiants se sont également demandé ce que signifiait être « surchargé » pour un hôpital belge. En effet, lors de leur visite, ils ont plutôt découvert des départements assez calmes, comparés aux hôpitaux surpeuplés qu’ils connaissent.

Alors que les étudiants apprennent principalement la théorie du système de santé belge au cours de leur formation, les hôpitaux sont la fenêtre parfaite pour avoir une vue concrète de la façon dont les choses fonctionnent. Le système belge, qui développe un réseau d’hôpitaux pour être plus efficace, a été bien expliqué. Les étudiants ont eu l’occasion de partager leurs expériences et de poser des questions, ce qui a rendu l’exercice encore plus intéressant.

Des visites de suivi

Nous avons discuté du développement de réseaux entre les hôpitaux pour rationaliser l’offre de soins, sur la relation avec les soins primaires et sur le partage des dossiers hospitaliers. Nous avons discuté de la manière dont l’évolution de la dynamique des hôpitaux entraîne des tensions entre les médecins et les infirmiers et infirmières travaillant sous différents types de contrats. Sur les moyens d’organiser des soins centrés sur le patient, sur les mécanismes d’assurance qualité, sur la motivation du personnel après la pandémie de coronavirus. Enfin, également très important, sur la durabilité des hôpitaux et le partage des responsabilités entre toutes les parties concernées. Les questions n’ont cessé d’affluer et certains ont même pris rendez-vous pour des visites de suivi au cours de l’été.

La visite a été très appréciée par tous les élèves et a constitué un changement instructif par rapport à la routine habituelle de la classe.

 

Chaque don compte !
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
Consultation prénatale pour 5 femmes
Un transport et une césarienne qui sauvent la vie d'une femme enceinte
Kit de réanimation pour les bébés prématurés

Chaque don compte !
Soutenez les mamans d'Afrique

Je fais un don