L’Hôpital solidaire Sint-Maarten de Malines mis à l’honneur

28 / 09 / 2018

En 2005, l’hôpital Sint-Maarten de Malines a entamé son partenariat avec la zone de santé de Budjala, dans la province de l’Equateur (RD du Congo). Une coopération mutuellement très enrichissante ! Grâce à la grande motivation et à la curiosité de nos collègues de Budjala, au soutien de Memisa, à notre soutien financier et moral ainsi qu’aux autorités belges, en moins de 10 ans, l’hôpital et la zone de santé sont devenus des lieux d’apprentissage pour d’autres hôpitaux.

Le nom « Memisa » connu de la majorité des employés de notre hôpital. Une grande fête a été organisée sous le nom de « Music for Memisa », de nombreux employés et médecins ont formé des groupes de musique et cet évènement a définitivement fait connaître Memisa. Des messages réguliers sur l’intranet et diverses petites actions permettent aussi de donner de la visibilité à Budjala. Ces petites actions rapportent aussi de l’argent. Pendant les mois d’été, nous organisons une vente de smoothies sur les campus. Pendant les mois d’hiver, l’odeur de délicieuses gaufres remplit à deux occasions les 3 campus de l’hôpital. Les points d’information et de collecte à l’accueil de chaque campus ont également mis Budjala en avant.

Il y a beaucoup de communication entre notre hôpital en Belgique et l’hôpital au Congo. Le directeur de l’hôpital, le Dr Baudouin, et le médecin de Zone, le Dr François, rédigent régulièrement des rapports spécifiques. Jusqu’en 2015 des voyages d’immersion étaient organisés, mais la situation instable au Congo a freiné leur organisation. Nous avons cependant eu la chance d’avoir la visite du Dr Baudouin (automne 2016) et aussi du Dr François (juin – juillet 2018).

Ce dernier a visité, entre autres, notre nouveau bâtiment. Nous avons retrouvé en lui l’esprit de Budjala : astucieux, réaliste, très engagé, avançant pas à pas avec la population qui est appelée à apporter sa contribution. Et qu’en est-il de l’énorme fossé entre notre nouvel hôpital de haute technologie et la situation au Congo ? « Nous l’acceptons et travaillons dur jour après jour pour la santé de notre peuple« , a répondu le Dr François. Nous sommes restés sans voix devant tant de générosité et d’engagement

Bart Fivez, employé pastoral à l’Hôpital Sint-Maarten de Malines.

Chaque don compte !
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
Consultations prénatales pour 5 femmes
25€
Transport et césarienne qui vont sauver la vie d’une femme enceinte
40€
Kit de réanimation pour prématurés
60€