République Démocratique du Congo

  • République Démocratique du Congo

La RD du Congo est le pays où Memisa totalise le plus grand nombre de projets.
Nous y travaillons dans 7 provinces et soutenons 25 zones de santé. 25 hôpitaux et près de 400 centres de santé bénéficient ainsi du soutien de Memisa, soit près de 4,3 millions de personnes.

Découvrez ici les zones de santé où nous sommes actifs.

 

banque de sang

En raison d’une alimentation pauvre  en fer, l’anémie est fréquente dans les pays africains. Cette dernière est souvent exacerbée par les infections parasitaires et par la malaria. La malaria affecte le niveau de globules rouges dans le sang et pour sauver un patient, une transfusion sanguine est souvent la seule solution. Dans les régions où Memisa est active, il est cependant difficile de faire en sorte que du sang analysé soit disponible en temps voulu. Memisa investit donc dans du matériel adapté tel que des kits de transfusion et soutient le développement des banques de sang. Mais notre attention se porte avant tout sur la sensibilisation au don de sang, souvent mal considéré par la population. L’objectif des campagnes de sensibilisation est de montrer qu’un don de sang peut réellement sauver des vies.

Médicaments

En 2018, afin d’optimiser le fonctionnement des centres de santé, Memisa a également augmenté leur approvisionnement en médicaments. Ces médicaments sont commandés localement auprès d’un centre de distribution régional. La facture pour les 6 premiers mois est payée par Memisa. Grâce aux revenus que les centres perçoivent ensuite via les consultations, de nouveaux médicaments peuvent être achetés toute l’année pour que le stock reste toujours à jour. Un meilleur système de contrôle a également été mis en place. En RD du Congo, les médicaments ne sont en effet pas toujours stockés correctement et il n’est malheureusement pas rare de trouver sur le marché des médicaments dont la substance principale est sous-dosée, inexistante ou toxique.

Connaissances et compétences

Sans un personnel médical bien formé, fournir des soins de santé adéquats est impossible. Une formation continue par le biais de stages pratiques et d’échanges professionnels est donc indispensable.
Grâce au soutien de LUMOS-UZ Leuven et de Memisa, l’hôpital de Kisantu (Kongo Central) est devenu un centre de formation où les infirmières et les médecins d’autres hôpitaux congolais ont pu être formés. L’hôpital a un plateau technique plus élevé que les autres hôpitaux du pays, ce qui permet d’enseigner des matières très spécifiques, telles que l’imagerie médicale ou les techniques de laboratoire.
En plus de renforcer les compétences pratiques, les médecins et les infirmières font la connaissance de collègues d’autres régions. Ces échanges sont enrichissants et motivants. Les résultats obtenus en 2018 sont positifs et encourageants. Cela fait 5 ans que Memisa travaille au développement de 5 zones de démonstration en réhabilitant des hôpitaux. Ces zones de démonstration deviennent une source d’inspiration pour les régions environnantes. Cette stratégie, basée sur les échanges à l’intérieur du pays, fonctionne comme une “tache d’huile”. C’est un processus motivant et instructif tant pour les stagiaires que pour les maîtres de stage.
Fin 2018, nous avons pu commencer la construction d’une nouvelle maternité à l’hôpital Saint-Luc de Kisantu. Cette nouvelle structure servira également de centre de formation afin que Memisa puisse encore mieux se concentrer sur les soins aux mères et aux enfants en 2019.

Infrastructures

En RD du Congo, le centre de santé constitue la base de la pyramide sanitaire : les patients peuvent s’y rendre pour y bénéficier de soins curatifs ou préventifs, tels que la vaccination. Ces centres sont très importants. C’est pourquoi Memisa a continué d’investir dans la construction et la rénovation des centres de santé en 2018. Afin de réduire les coûts et d’impliquer la population locale dans la construction de ces bâtiments, l’utilisation de briques d’argile, appelées aussi briques d’adobe, est favorisée. Ces briques sont durables et fabriquées par la population. Elles ont également l’avantage d’être séchées au soleil : nul besoin de bois de chauffage pour les cuire, ce qui rend le processus écologique ! Memisa encourage également l’installation de panneaux solaires dans ces centres de santé rénovés.

Partenaires locaux

Il y a 30 ans, Memisa Belgique a été fondée pour soutenir les missionnaires belges dans leurs initiatives de santé. Depuis, leur travail a été repris par les forces locales. Aujourd’hui, nous travaillons avec des organisations de la société civile, comme les BDOM (Bureau Diocésain d’OEuvres Médicales, volet médical de Caritas Développement) en RD du Congo.

Malnutrition

La malnutrition, en particulier chez les enfants, demeure un problème majeur en RD du Congo. Cette problématique s’est par ailleurs amplifiée suite aux conflits de ces dernières années qui ont obligé les populations à fuir et à abandonner leurs récoltes. Le manque de nourriture et une alimentation trop peu diversifiée entraînent souvent des problèmes de santé. Voilà pourquoi des agents communautaires organisent des ateliers autour des centres de santé. Les femmes y apprennent à cuisiner des repas équilibrés avec les produits locaux. L’objectif est que leurs enfants bénéficient d’une alimentation variée et riche en vitamines.

Fonds de solidarité

En RD du Congo, sept habitants sur dix vivent sous le seuil de pauvreté.
Dans un pays où la sécurité sociale est pratiquement inexistante, l’hospitalisation peut plonger une famille dans la pauvreté pour de nombreuses années. Des systèmes de paiement forfaitaire et des fonds de solidarité locaux sont donc mis en place pour garantir l’accès de tous et toutes aux soins de santé.

Sensibilisation

Pour que nos interventions soient durables, il faut qu’elles soient ancrées dans la société et soutenues par des organisations locales. C’est pourquoi Memisa soutient les populations locales motivées et enthousiastes et développe des solutions adaptées aux contextes dans lesquels nous travaillons. Les soins de santé ne se limitent pas aux consultations médicales, la population doit également être consciente de son droit aux soins de santé, et le faire valoir. Memisa soutient l’ONG congolaise Action d’espoir, une organisation qui fournit une assistance médicale et psychosociale aux victimes de violences (sexuelles) dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu. L’association reconnaît l’importance du dialogue avec les responsables des communautés locales. L’objectif à long-terme est de réintégrer dans la société les victimes de violences sexuelles qui sont souvent rejetées par leurs familles.

Les bureaux

Memisa emploie plus de 50 collaborateurs locaux en RD du Congo. C’est le bureau de Kinshasa qui représente Memisa en RD du Congo. 5 bureaux régionaux sont responsables de la réalisation des interventions en collaboration avec les organisations partenaires.

Chaque don compte !

Prix minimum: 1

Consultations prénatales pour 1 femme
Consultations prénatales pour 2 femmes
Consultations prénatales pour 3 femmes
Consultations prénatales pour 4 femmes
Consultations prénatales pour 5 femmes
Transport et césarienne qui va sauver la vie d’une femme enceinte
KIT DE MÉDICAMENTS DE BASE
Kit de réanimation pour les bébés prématurés
TABLE D’ACCOUCHEMENT
LIT D’HÔPITAL AVEC MATELAS LAVABLE
6 PANNEAUX SOLAIRES
12 PANNEAUX SOLAIRES
Veuillez indiquer un montant correcte
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an