Mortalité maternelle

26 / 07 / 2017

Chaque année, 1 million d’enfants perdent leur maman

Par manque de soins, 830 femmes meurent par jour dans le monde à la suite de complications lors de leur grossesse ou de leur accouchement. La plupart des décès sont évitables et causés par des complications qui devraient être détectées par un encadrement médical professionnel pendant la grossesse et l’accouchement. La détection de complications et le bon traitement, à temps, peuvent faire une différence dans le monde.

Inhumain

Certains hôpitaux et centres de santé sont en très mauvais état: ils manquent de matériel médical et constamment de médicaments. Les femmes enceintes doivent souvent accoucher sur une table d’accouchement improvisée en bois ou en fer rouillé, dans une hutte délabrée ou à la faible lueur d’une lampe torche. Les réserves de sang qui doivent servir à la transfusion d’une maman, en cas de complications, ne peuvent pas toujours être bien conservées si les hôpitaux n’ont pas d’électricité.

Chaque don compte !
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
Consultations prénatales pour 5 femmes
25€
Transport et césarienne qui vont sauver la vie d’une femme enceinte
40€
Kit de réanimation pour prématurés
60€

Témoignages

Georgine Remi
de Bogose NubeaJe venais à peine d’accoucher de mes jumeaux, Jacques Kongawi en Kpalafio, quand une jeune femme enceinte est arrivée. Magui a accouché d’un joli petit garçon. Mais Magui est décédée pendant son accouchement. Je l’ai pris avec moi, intégré dans la famille et nourri. Mais il a perdu sa maman à jamais.
Céline
de Couillet, Belgique
Lors de notre voyage de noces, j’ai pu constater combien les plus petits de nos dons pouvaient faire de grandes choses et spécialement dans ces lieux qui accueillent la vie : des lits confortables, des moustiquaires,… sans oublier des salles d’accouchement équipées ! Maëlle et Eliott, mes deux loulous, sont nés par césarienne et en bonne santé ! Aurais-je eu cette même chance de fonder une famille heureuse si j’étais moi-même née dans un autre pays ? Opter pour une liste de naissance solidaire était ma façon de permettre aux mamans d'Afrique de donner la vie sans risquer de la perdre.