Quelques-unes de nos activités au Burundi

16 / 10 / 2020

En février, Evelien (Junior Expert Enabel) est partie au Burundi pour assister l’équipe de Memisa dans le suivi et l’évaluation. À cause de l’épidémie de coronavirus, elle a été contrainte de rentrer temporairement en Belgique. Depuis, elle a pu reprendre son travail à Bujumbura. La semaine dernière, elle a visité plusieurs activités à l’intérieur du Burundi.

Formation (obstétrique et soins néonatals) à Karusi, province de Gitega

Dans le cadre du projet financé par l’Union européenne et réalisé par un consortium dirigé par Memisa, les infirmières reçoivent une formation de 6 jours. La formation a lieu à l’école paramédicale de Gitega où le matériel nécessaire est disponible. Memisa prend notamment en charge les frais d’indemnisation des enseignants, les frais de déplacement des participants et les consommables tel que les gants et le gel hydroalcoolique.

Bernadette, une des enseignantes, explique brièvement comment se déroule la formation :

« Nous avons plusieurs postes qui traitent chacun d’un sujet différent : les soins prénataux, les techniques de réanimation des nouveau-nés, comment faire face aux complications lors de l’accouchement, etc. Il est bon de continuer à répéter et à pratiquer ces thématiques. C’est ce qui garantit la qualité des soins dans le centre de santé. »

Sensibilisation aux soins de santé mentale à Ngozi

Afin de garantir que les patients atteints de troubles psychiatriques reçoivent un traitement digne, Memisa et ses partenaires intègrent les soins de santé mentale dans le programme. La sensibilisation est un élément important de cette démarche. Dans la province de Ngozi, un atelier a été organisé pour les médecins et les titulaires de centres de santé. Au cours de cet atelier d’une journée, les participants ont été initiés au cadre national pour l’intégration des soins de santé mentale dans le système de santé. Les actions déjà en cours sur le terrain ont été expliquées. D’autre part, ils ont discuté de la manière dont cette intégration peut être renforcée à l’avenir ; et ce dans le but d’intégrer les soins de santé mentale dans leurs propres services, au sein de la communauté, dans le centre de santé/l’hôpital de district ou le bureau provincial de la santé.

Le Dr Achour Ait Mohand (photo) travaille pour Enabel (l’agence belge de développement qui a pour mission de mettre en œuvre et de coordonner la politique belge de développement international.) est en charge de cette partie du consortium Memisa.

Centre de santé de Muyange (province de Gitega)

La mise en service officielle des nouveaux équipements du centre de santé de Muyange a eu lieu en présence de toute l’équipe de Memisa au Burundi et d’une délégation officielle comprenant : le délégué responsable de la coopération au développement de l’ambassade de Belgique au Burundi, le conseiller socioculturel du gouverneur de la province de Gitega, le directeur médical de la province de santé de Gitega, le directeur médical du quartier de santé de Mutaho, chef de la zone… Une grande partie de la population environnante était descendue au centre, dont un grand nombre de femmes avec leurs enfants pour les faire vacciner. « Nous sommes très heureux de pouvoir désormais prendre soin d’eux dans ce centre ».

Centre de santé de Nyabitange (province de Gitega)

À Nyabitange aussi, la population a accueilli à bras ouverts une délégation. Le son des tambours a résonné et de nombreuses personnes étaient présentes pour admirer le nouveau centre de santé et son nouvel équipement. Grâce à des microscopes, des thermomètres, des instruments pour les petites opérations chirurgicales et des tables d’auscultation, les patients peuvent désormais être soignés dans de meilleures conditions.

 

Chaque don compte !
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
Consultations prénatales pour 5 femmes
25€
Transport et césarienne qui vont sauver la vie d’une femme enceinte
40€
Kit de réanimation pour prématurés
60€