Guinée

  • Guinée

En 2016, la Belgique a reconnu la Guinée comme pays partenaire. Un peu plus d’un an plus tard, Memisa y débutait ses activités en collaboration avec l’ONG locale Fraternité Médicale Guinée (FMG). L’approche de FMG est unique en son genre. L’ONG accorde en effet une place importante aux soins de santé mentale, une spécialité très peu développée en Afrique. Grâce au soutien de Memisa, FMG a pu étendre son offre de soins en santé mentale à 10 centres de santé en 2018.

En 2018, ce sont 35 membres du personnel qui ont bénéficié d’une formation en santé mentale et 8 agents communautaires qui ont été formés et équipés pour effectuer des visites à domicile.

2 forages ont également été réalisés pour alimenter les centres de santé en eau. Memisa a également investi dans la construction d’une salle d’attente, afin d’accueillir les patients venus de loin et leurs accompagnants.

Fin 2018, une table ronde a été organisée à l’initiative de FMG. Elle portait sur la question : « Existe-t-il un cadre juridique pour la protection des malades mentaux en Guinée ? ». Des représentants de l’Église catholique, des imams, des professionnels de la santé, des guérisseurs traditionnels, un médecin pénitentiaire… Tous se sont réunis pour trouver ensemble des solutions pour une meilleure reconnaissance et un meilleur traitement des malades mentaux en Guinée.

Au lendemain de l’épidémie du virus Ebola, la Guinée poursuit plus que jamais son renforcement de la politique d’hygiène et de gestion des déchets afin de prévenir la propagation des maladies.

Chaque don compte !

Prix minimum: 1

Consultations prénatales pour 1 femme
Consultations prénatales pour 2 femmes
Consultations prénatales pour 3 femmes
Consultations prénatales pour 4 femmes
Consultations prénatales pour 5 femmes
Transport et césarienne qui va sauver la vie d’une femme enceinte
KIT DE MÉDICAMENTS DE BASE
Kit de réanimation pour les bébés prématurés
TABLE D’ACCOUCHEMENT
LIT D’HÔPITAL AVEC MATELAS LAVABLE
6 PANNEAUX SOLAIRES
12 PANNEAUX SOLAIRES
Veuillez indiquer un montant correcte
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an