La communauté construit un centre de santé avec des matériaux respectueux de l’environnement

11 / 05 / 2021

Dans la province du Sud Ubangi (RD du Congo), la construction du nouveau centre de santé de Balaw est terminée. Cette construction est un bel exemple de la manière dont Memisa et l’hôpital AZ Sint-Maarten de Malines peuvent améliorer la qualité des soins de santé de manière durable et participative.

« Ce nouveau centre de santé est une énorme amélioration », confirme Maman Anto, habitante du village. « Et nous avons rendu cela possible ! J’étais enceinte, mais j’ai aidé autant que je le pouvais. Je préparais des repas pour les ouvriers ou je livrais de l’eau pour fabriquer les briques. Je voulais vraiment que le centre de santé soit terminé à temps pour que je puisse y accoucher. Malheureusement ce ne fut pas le cas : j’ai accouché dans l’ancien centre de santé. Il pleuvait abondamment ce jour-là et j’avais l’impression que le vieux bâtiment allait s’effondrer. Tout s’est bien passé heureusement. De nombreuses femmes décidaient de marcher 15 kilomètres pour éviter d’accoucher à Balaw. Heureusement, cela fait maintenant partie du passé. » habitante du village

Lutter contre la déforestation

La grande implication de la communauté, tant dans la phase de préparation que dans les travaux de construction du centre de santé, a été une garantie importante pour le succès de ce projet. La population locale a participé à la fabrication des briques en terre cuite. Ce sont des briques faites de terre et séchées au soleil. Aucun feu (et donc aucun bois) n’est nécessaire pour les cuire, ce qui rend le processus écologique, car cela évite la déforestation. Un autre avantage est que la construction avec ces briques est rapide, car elles peuvent être fabriquées sur place et ne doivent sécher que quelques jours. La pollution et les coûts de transport sont ainsi réduits. Dans une deuxième phase, les briques sont recouvertes d’une couche de ciment qui les protège de la pluie.

Aujourd’hui, la construction est terminée, mais la communauté reste impliquée. Par exemple, Samy (un représentant de la communauté) a été formé par l’équipe de construction. « En tant qu’assistant-maçon, j’ai participé à la construction proprement dite, mais je pourrai également assurer le suivi des questions de maintenance à l’avenir. » Cela garantit la viabilité à long terme du projet.

Ancien et nouveau bâtiment

La construction du centre de santé de Balaw a pu être réalisée grâce au soutien de l’hôpital AZ Sint-Maarten. Grâce à l’initiative Hôpital pour Hôpital, l’hôpital de Malines soutient la zone de santé de Budjala depuis plus de 15 ans maintenant. En plus de sa contribution annuelle, l’hôpital a donné 15 000 euros en 2020 et 5 000 euros cette année pour rendre possible la construction de ce nouveau centre de santé
Chaque don compte !
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
Consultations prénatales pour 5 femmes
25€
Transport et césarienne qui vont sauver la vie d’une femme enceinte
40€
Kit de réanimation pour prématurés
60€