Jean-Clovis Kalobu, un médecin tout-terrain !

18 / 11 / 2019

« Dans l’exercice de ma profession au sein de Memisa, je me sens vraiment médecin, quand j’ai le temps d’identifier les problèmes, de proposer des solutions en fonction des ressources disponibles et qu’après je vois le changement. Je me sens alors utile. »

De passage au siège de Memisa à Bruxelles, nous avons eu l’occasion de faire plus ample connaissance avec Jean-Clovis Kalobu. Médecin de formation et conseiller médical de Memisa en RD du Congo, son rôle est de veiller à la qualité des interventions de Memisa dans le pays. Depuis son bureau de la capitale Kinshasa, il met notamment en place des stratégies en vue d’améliorer l’accessibilité et la disponibilité des soins pour la population.

Pour son travail, Jean-Clovis se rend donc dans les zones de santé soutenues par Memisa, à travers tout le pays. Il s’est vite rendu compte de l’importance de ces visites :

« Il y a quelques années, quand je suis arrivé pour la première fois à Popokabaka par exemple, ils étaient très occupés et pas tout à fait prêts à nous recevoir. Dès le lendemain, nous avons parcouru les services de l’hôpital ensemble. Mais quand je vois la pression qu’ils se mettent pour être à la hauteur et nous montrer les améliorations apportées à l’hôpital, je suis rassuré. Le résultat est là et très vite j’oublie ce qui s’est passé et ne garde que le principal : la motivation des équipes à travailler pour que les habitants reçoivent les meilleurs soins. »

« Popokabaka est à 10h de route, si tout va bien. C’est-à-dire s’il ne pleut pas et qu’on ne reste pas embourbé ou coincé derrière un arbre tombé à cause de l’orage. Mais il est essentiel de les soutenir. » 

Jean-clovis est fier de travailler pour Memisa. Pour deux raisons principalement :

« Avec Memisa, on travaille de manière participative : les acteurs de terrain (médecins, infirmiers, gestionnaires) sont impliqués dès l’identification des besoins prioritaires. De plus, les financements reçus sont donnés aux structures de santé : exactement le même montant. Cela motive tout le monde. Et les résultats sont là et sont très appréciés par ces acteurs de terrain mais aussi par la population. »

Pour conclure, Jean-Clovis tenait à vous remercier, vous sympathisants et donateurs de Memisa :

« Je voudrais remercier toute l’équipe du siège en Belgique mais aussi tous ceux qui contribuent à nos efforts. Je peux vous garantir que cela porte ses fruits. Vous voudriez peut-être voir plus de changements et plus vite mais chaque jour des femmes accouchent dans de bonnes conditions et des enfants sont soignés ! Ne nous lassons pas, le peu c’est beaucoup. De notre côté, nous faisons de notre mieux pour prendre le relais. »

Chaque don compte !
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
Consultation prénatale pour 5 femmes
Un transport et une césarienne qui sauvent la vie d'une femme enceinte
Kit de réanimation pour les bébés prématurés

Chaque don compte !
Soutenez les mamans d'Afrique

Je fais un don