Les effets du changement climatique sur la santé

08 / 02 / 2022

L’environnement est un thème important pour Memisa. En effet, le changement climatique a des conséquences importantes pour la santé des populations des pays dans lesquels Memisa est active. Maladies infectieuses, pluies intenses, inondations, mauvaises récoltes, sécheresse… Les conséquences du réchauffement climatique sont nombreuses et les personnes qui vivent dans la pauvreté en ressentent le plus les effets.

Malnutrition 

À cause du changement climatique, les personnes atteintes de malnutrition sont plus nombreuses. Les enfants et les personnes âgées sont particulièrement vulnérables. Les systèmes agricoles sont perturbés et fournissent moins de nourriture. Chez les enfants, cette diminution structurelle de la nourriture entraîne une malnutrition chronique et un retard de croissance. Ce qui les rend vulnérables à des maladies telles que le paludisme et les infections respiratoires et intestinales, qui peuvent finalement entraîner la mort.

Un village de pêcheurs sans poisson

Dans le village de Bondanga dans la zone de santé de Bokonzi (province du Sud-Ubangi, RD du Congo) les enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition sont traités et suivis depuis 2018 grâce au soutien de Memisa. Ce village de pêcheurs, dont la population vit si étroitement avec la rivière Ngiri, a vu son environnement changer radicalement ces dernières années en raison du changement climatique.

La durée de la saison sèche a presque doublé. Elle ne durait que trois mois en moyenne, et dure désormais cinq mois. En conséquence, le nombre de poissons diminue d’année en année… Quand il pleut enfin, les averses sont si intenses qu’elles provoquent des inondations et des dommages irréparables.

déplacements en pirogue

Dégâts des eaux : un poste de santé dégradé

Le poste de santé du village est entièrement construit sur l’eau. À cause des averses, le niveau de l’eau a monté et de nombreuses inondations ont eu lieu. Le poste de santé a été fortement dégradé. Le plâtre s’effrite, le sol est en mauvais état et la seule pièce disponible n’est plus en état pour recevoir les patient. e. s.

Nous ne pouvons plus attendre ! À Bondanga, les patient.e.s se rendent au poste de santé en pirogue (des troncs d’arbres transformés en bateaux), mais, une fois sur place, ils constatent malheureusement que l’infrastructure ne permet pas d’offrir des soins de qualité.

 

Vous vous demandez à quoi ressemblent les déplacements en pirogue ou en bateau motorisé ? Découvrez-le dans cette vidéo :

Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
1 planche
1 kit matériel de base
5 sacs de ciment
Construction du mur de protection

Chaque don compte !
Soutenez les mamans d'Afrique

Je fais un don