Bénin : le nouveau service des urgences améliore la qualité des soins

25 / 05 / 2022

Pendant cinq ans, au Bénin, Memisa a soutenu l’hôpital de Bembéréké avec son partenaire Médecins Sans Vacances. Il est le seul hôpital de référence pour les 1,5 million de patients potentiels de la région.

« Dans le passé, il n’y avait qu’une seule pièce avec trois lits pour recevoir les patients en urgence. En fait, aucune distinction n’était faite. Les urgences étaient prises en charge à côté des autres patients », explique Aoudi Ibouraima, directeur de l’hôpital lors d’une visite en Belgique. « En cas d’accident, les patients devaient parfois attendre le lendemain pour être soignés ».

Cela a changé grâce au soutien de Memisa et de ses donateurs et donatrices. Memisa a construit un nouveau bâtiment, spécialement pour les urgences. Il a ouvert ses portes en 2018. Médecins Sans Vacances a ensuite équipé ce bâtiment avec du matériel médical approprié.

Une bonne réputation

« Il n’y a pas que le bâtiment qui a été construit », explique M. Ibouraima. « L’accès aux urgences a également été élargi, rendu plus accessible et plus attrayant. Auparavant, il était impossible pour un taxi ou une ambulance de s’arrêter juste devant l’hôpital. Le patient devait être transporté à l’aide d’une civière sur plusieurs mètres avant de pouvoir être soigné. Maintenant, un véhicule peut rouler jusque devant l’entrée. »

Ibouraima est fier de son hôpital et de son nouveau service des urgences. Il ne fait aucun doute qu’il s’agit pour lui de la réalisation la plus importante de ces cinq dernières années. « Memisa a soutenu l’hôpital dans de nombreux autres domaines tels que les formations, ou les fonds de solidarité, mais le service des urgences en particulier a amélioré la réputation de l’hôpital. Aujourd’hui, les gens veulent être soignés ici. Le message selon lequel vous êtes bien accueilli et pris en charge ici s’est rapidement répandu et nous avons vu le nombre de patients augmenter. »

L’accueil des patients pendant la pandémie du coronavirus

Le nouveau bâtiment a également fait ses preuves lors de la pandémie de coronavirus. « Je ne peux pas imaginer comment nous aurions géré le COVID-19 ce service. Grâce à cet espace, nous avons pu ajuster le parcours des patients de manière à pouvoir distinguer, à l’arrivée, les patients présentant des plaintes liées au COVID-19 et les autres. De cette façon, nous avons pu empêcher les patients de s’infecter mutuellement. »

« Ce qui m’a plu dans le travail avec Memisa, c’est la liberté et la flexibilité. Ils ont écouté nos priorités et Memisa était prête à intervenir dans notre histoire de manière constructive. »

 

Chaque don compte !
Déduction fiscale à partir de 40 euros par an
Consultation prénatale pour 5 femmes
Un transport et une césarienne qui sauvent la vie d'une femme enceinte
Kit de réanimation pour les bébés prématurés

Chaque don compte !
Soutenez les mamans d'Afrique

Je fais un don